Celle qui était en transit

Je vous écris non sans difficulté du train qui me ramène à Paris ben oui, rien que pour barrer un mot c’est toute une affaire d’au moins 30 secondes avec mon Aie-phone chéri!.

Je m’étais promis de déconnecter, de ne pas y penser, de rester loin de la PMA pendant ces 4 semaines; que j’avais justement souhaitées longues et éloignées…

Et voilà, force est de constater qu’une semaine après, mon cerveau grouille d’impatience, mes yeux sont rivés sur vos posts tous les matins, mes mains glissent invariablement vers la blogo et mon ventre vide me rappelle que dans 3 semaines, nous avons notre rendez vous pour le démarrage de la FIV.

Je ne peux pas nier que j’ai bullé, bronzé, siesté et pris de trop nombreux apéros, bref une première semaine bien agréable en famille.

Mais j’ai aussi entendu la redoutable et attendue phrase assassine « Tu as vu, elle t’a bien devancée ta cousine?! » (Rapport à mon article précédent sur ma très chère petite cousine enceinte par accident, qui a arboré fièrement son ventre de future maman enceinte de presque 5 mois). J’ai survécu une fois de plus aux trop nombreux « tout ça c’est dans ta tête » et ravalé la boule dans ma gorge pendant toute cette semaine.

J’en arrive à cette conclusion (qu’en fait je savais déjà!): je ne pense pas être capable de ne pas y penser!

Mais, mon amoureux voulant le plus du monde me voir vraiment « débrancher » et moi voulant le plus du monde faire plaisir à Mr Adorable, je dois me résoudre à faire un truc unique dans ma vie d’être humaine synchronisée/branchée/connectée: oublier mon Aie-phone pendant les 3 prochaines semaines!!!!

Nous prenons l’avion demain pour un voyage en Thaïlande de 3 semaines et je dois vraiment réussir à vider mon cerveau.

Je m’en voudrais tellement si je repartais pour la FIV sans avoir mis à profit ce mois de vacances, sans avoir trouvé le bouton OFF de mon cerveau, sans être entièrement et complètement reposée et ressourcée.

Parce que je me sens totalement en transit, entre les angoisses de ce qui nous attend en FIV et la détente de ces 3 prochaines semaines; entre l’agitation et l’impatience qui fait fureur dans mon cerveau et le calme et le vide que je m’efforce d’aller chercher à 11000 km de Paris; entre mon envie folle d’être déjà en train de me piquer pour la prochaine stim et le bonheur de me sentir simplement vivre sans artifice, pour 3 petites semaines; entre la blogo et mon Aie-phone et les paysages exceptionnels que je m’apprête à savourer, hors du temps, du monde connecté.

Il le faut, pour moi d’abord, pour tourner la page sur ces 2 années d’essais infructueux, pour mettre toutes les chances de notre côté, même si j’ai l’impression qu’à mon retour il y aura eu tellement de changement chez les PMettes (et que, je l’espère, certaines seront montées dans le train) que je devrais passer une semaine entière à rattraper mon retard sur vos posts 😉

Alors, la torturée que je suis va tenter l’expérience, je vous embrasse toutes et tous, je croiserai fort de la-bas (ça mon amoureux ne pourra pas m’en empêcher!), à très vite, pour la suite des aventures!

Petite pensée particulière pour Zelda

 

Publicités

10 réflexions au sujet de « Celle qui était en transit »

  1. Je te souhaite de très bonne vacances !
    C’est une chose chez moi qui arrive a me faire « oublier » un peux toute ma vie par rapport aux échec des essais…
    Profite a fond.. La Thaïlande est un superbe pays ! Resource toi bien et pense a ce que t’offre la vie pendant tes vacances !

    J'aime

      1. J’ai pas eu l’occasion d’y aller mais mon grand père ( grand voyageur ) y est aller 3 mois avec des amis … Et les photos qu’il a ramener sont simplement .. A faire rêver !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s