Celle qui faisait sa rentrée

Aujourd’hui c’est la rentrée après 4 semaines d’éloignement bénéfique!

Au boulot à 7h ce matin… et passage obligé par la case « gynéco » ce soir.

Un rendez vous d’une heure pour nous expliquer la FIV, le protocole, faire une petite écho de contrôle où, comme à chaque écho, je me dis « on sait jamais » PFFF: pauvre débile, et surtout, pour faire de la paperasse.

Je ressors avec un cerveau en ébullition, j’ai l’impression que ma boite crânienne accueille Bangkok, pour la comparaison avec mon récent voyage…

Ca grouille d’interrogations, d’incompréhension, de calcul de dates, de listes de choses à ne pas oublier, bref qu’est ce que ça me semble compliqué!

On dirait que les 6 dernières IAC n’étaient qu’un échauffement, et qu’aujourd’hui seulement, après 2 ans d’essais, on rentre dans le vif du sujet le « Game » comme dirait mon amoureux. Je dois avouer que je suis un peu flippée :s

Je suis ressortie avec 19 papiers (non c’est promis je n’en rajoute pas, j’ai bien compté), 2 rdv à prendre pour le biologiste et l’anesthésiste, une ordonnance impressionnante que je n’ai même pas encore regardée et 5 rdv déjà notés dans mon agenda pour dans plus d’un mois (qui comme prévu, ne correspondent absolument pas à mes horaires de boulot…).

Et une grande interrogation…

Notre très chère Docteur Y nous a de suite parlé de la FIV ICSI, étant donné les résultats de Mr Adorable, son OATS « modéré », et les « scores » de ses spermatozoïdes. Je vous mets le lien parce que je me demande si c’est un truc qui parle à tout le monde 😉

(Moi même j’ai eu beaucoup de mal à saisir mais, en résumé, les spz sont rangés dans 3 classes, selon leurs anomalies, et le % de chaque classe donne une indication sur la technique de FIV indiquée.)

Bref, pour en revenir à nos spermatozoïdes moutons, elle nous oriente vers la technique IMSI, qui améliore techniquement la qualité des spermatozoïdes puisqu’ils sont analysés à très fort grossissement.

Le seul hic: cette technique n’est pas remboursée, et coûterait environ 250€.

Alors quoi? Est ce qu’on est à 250€ près? Non, biensûr, mais sur le principe je trouve ça dérangeant. Pourquoi certains couples qui ont les moyens ont de meilleures chances de réussites??

D’après mon amoureux, on n’a pas besoin de payer, il dit qu’en achetant une loupe ça suffira bien…et moi je dis que si on paye j’espère qu’on peut choisir la couleur des cheveux au moins! ben ouai ce serait dommage qu’on le jette parce que ce serait un garçon et qu’il serait roux comme sa mère..

Notre chère Y. nous dit que le biologiste nous en reparlera et qu’on prendra la décision après; je suis déjà certaine qu’on fera tout pour mettre toutes les chances de notre côté, étant donné qu’avec mon super utérus, on ne pourra transférer qu’un seul embryon, et qu’on les paiera ces 250€, mais je suis assez sceptique, tout de même…

Alors si certain(e)s d’entre vous ont des avis médicaux/PMesques sur la question, je suis preneuse 😉

Et voilà, ravie de vous retrouver, je suis certaine que j’ai raté tout plein de trucs et que je vais devoir passer un temps fou sur la blogo (enfin cette semaine c’est foutu…GRRR pourquoi j’ai dit oui pour être témoin et organiser cet EVJF ce weekend).

Back to PMA reality !

Publicités

14 réflexions au sujet de « Celle qui faisait sa rentrée »

  1. Allez, courage, c’est sûr que le protocole est plus lourd en FIV, avec plus de contraintes, mais les chances de réussite sont plus importantes aussi. Et si on avait un choix à faire, on prendrait l’IMSI (il n’y a pas cela en stock dans tous les centres PMA, c’est donc une chance). Il ne faut pas hésiter si vous pouvez vous le permettre. Tant pis pour les convictions personnelles. De toute façon, le parcours PMA crée de l’inégalité: le nombre de tentatives est limité, les dépassements d’honoraires sont fréquents, et on peut encore poursuivre son parcours à l’étranger, avec des tarifs considérables (environ 7000 euros une tentative FIV)… Et même en France, selon les régions, les centres sont plus ou moins performants et donc certains couples ont intérêt à voyager pour être entre de bonnes mains, avec des frais en plus. Donc pas d’hypocrisie : avoir de l’argent augmente les chances de réussite d’être parent, c’est juste évident… Nous avons déjà de la « chance » (tout est relatif) d’avoir un système de santé qui prend beaucoup de choses en charge. A l’étranger, sans argent, pas de PMA du tout. C’est une inégalité encore plus criante.

    J'aime

    1. Bien entendu je m’en étais déjà rendu compte avec les dépassements d’honoraires exhorbitants de ma chère gynéco (et je comprends bien puisque je bosse avec des médecins!) mais la façon de nous présenter ce choix, pour avoir cette IMSI, nous a vraiment paru gênante..
      Je suis peut être encore un peu naïve 😉

      J'aime

      1. Tu sais, il vaut mieux avoir un médecin qui te présente les choses comme cela, un peu brutalement, plutôt que d’avoir un médecin qui, par conviction, ne te propose QUE ce qui est remboursé par la sécu, ce qui nous est déjà arrivé (et cela nous a considérablement énervé, tu le devines)… Et non tu n’es pas naïve, tu as des convictions, tu penses aux autres, et cela fait de toi quelqu’un de très bien ! 😉 Maintenant, dans cette affaire, il faut aussi penser soi dans l’instant présent, et essayer de faire changer les choses pour tout le monde par ailleurs… Enfin, nous, c’est comme cela que l’on s’en sort entre nos convictions et la dure réalité de la PMA… Les inégalités d’un centre à un autre sont flagrantes, et ce n’est pas qu’une affaire d’argent. Des bises !!

        J'aime

      2. Tu as raison, je sais que son objectif est le même que le notre, je suis heureuse qu’elle nous donne l’accès à ce qui existe de plus évolué.
        Ta façon de voir les choses me plait bien! Merci 😉

        J'aime

  2. Je suis de tout cœur avec toi. Apres 3 IAC foireuse, je me dirige vers la FIV ICSI. Lorsque je suis sortie de mon RDV avec Doct M, j’avais tout comme toi 6 Ordonnances et 2 formulaires a envoyer a la sécu, les RDV avec biologiste et anesthésiste a caler, et tous les RDV échos pds qui vont avec, tout était confus dans ma tête, me suis dit « wouarrfff j’ai rien compris » … pis lorsque tu rentres chez toi tu poses tout à plat et tout prend forme. Moi j’ai accepté la ICSI, j’ai signé le formulaire sans même réfléchir, pour moi, peu importe la méthode utilisée du moment que ca fonctionne… vais pas faire la fine bouche.
    Bises

    J'aime

    1. C’est vrai que nous n’avons qu’un seul but, qu’une seule envie qui nous tient et nous permet de vivre tout ça avec toujours plus d’espoir… Et on fera tout pour y arriver, c’est certain 🙂
      Je suis tout à fait consciente de la chance que l’on a d’avoir cette précieuse aide médicale, des années en arrière nous serions certainement restés sans enfant… Mais cela ne m’empêche pas de me poser des questions sur l’accès à tous ses progrès techniques!

      J'aime

      1. Oui, moi aussi je t’avoue que je me pose des questions. J’en ai même fais même cauchemars (j’ai rêvé que j’accouchais d’un aliène à te dire)
        Oui on se dit mais jusqu’ou peut aller la science, Ya t-il une limite à ne pas franchir… pourquoi forcer la nature si ca veut pas c’est qu’il y’a forcement une raison…patati patata…on va forcement le payer par la suite….bablablablab mais je reviens vite sur le vrai « pourquoi » je fais ca…bordel je veux un bébé ! et le reste deviens » littérature… »

        Aimé par 1 personne

  3. Je n’ai pas d’avis scientifique, mais moi aussi ça me gonfle d’avoir à sortir le portefeuille tout le temps.
    On est pas à plaindre mais payer tous les dépassements d’honoraires, les exams non remboursés etc.
    Ben c’est vachement plus cher qu’une parure de lingerie pour exciter monsieur un jour d’ovulation!

    J'aime

  4. Bonjour à toi! Je découvre ton blog, et par la même occasion je me permet de commenter sur ce questionnement. On n’a pas eu les cases IAC mais on a été directement refourgués en IMSI. Pas trop le choix, vu la térato sévère de l’homme mais au final on était contents de pouvoir bénéficier de THE technique pointue qui assurerait à mes ovocytes d’être fécondés par les plus beaux (autant ne pas les gâcher par des doubles-têtes ou autres bizarreries de l’homme).
    Donc je ne peux que recommander cette technique (qui nous avait permis d’avoir pas mal de blasto). Après tout, on savait qu’un enfant ça coûte cher :p

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s