Celle au début du 4e mois

Tout est confus, tout est chamboulé dans ma tête.

Une envie irrépressible de vous demander pardon, de ne pas avoir été là pour les moments difficiles, de ne pas avoir soutenu ou simplement lu.

Pardon, c’est aussi ce que j’ai eu envie de dire à mon bébé pour ce début de grossesse chaotique.

Le temps a passé, les choses sont revenues à la « normale » entre mon amoureux et moi, les blessures sont pansées, on avance vers ce bonheur qui nous tend les bras.

Comme beaucoup je ne saurais quoi vous écrire, j’admire Miliette qui continue à faire vivre son blog sans faille, à se confier sans détour, mais pour moi c’est différent.

Comme d’autres avant moi je me sens « usurpatrice » aujourd’hui parmi vous qui galérez toujours autant.

J’ai envie de vous donner des nouvelles, aujourd’hui, parce qu’aujourd’hui je peux, que les 3 premiers mois sont enfin derrière nous.

J’ai essayé de vous écrire, après la première écho, après la première écoute des battements de coeur, après la deuxième écho, après le fameux rendez vous avec le nouveau Docteur M., après l’écho des 12 SA…et puis, sans mentir, chaque fois que j’envisageais me mettre au clavier, un « signe » me disait d’attendre.

Ce fût par exemple ce dimanche matin de janvier, où, l’ordi sur les genoux, plus motivée que jamais, une douleur et le sang m’ont conduit aux urgences.

Aujourd’hui le temps des annonces « officielles » est venu, d’abord parce que passer ce cap des 3 mois, c’est un immense soulagement, et ensuite parce que « ça » se voit déjà…

Il y a eu tant d’alertes, tant de peurs, tant d’angoisses que ces 3 premiers mois ont réellement été vécus comme une épreuve. Aujourd’hui je veux profiter (comme dirait Miliette!).

Les choses sont loin d’être gagnées, rapport à ma béance du col et mon utérus « DES », (le mot est prononcé par notre nouveau Docteur M., je ne comprends pas trop comment je peux avoir un utérus distilbène mais on dirait que c’est le cas).

Et puis, je ne sais pas comment mais j’ai développé un herpès vaginal depuis le début de la grossesse (ça c’est pour le côté « croustillant » de ce post)…cadeau…

Le suivi et les recommandations sont impressionnantes depuis les toutes premières semaines: arrêt total de tout sport, (y compris natation à mon grand regret), pas plus de 30 min de marche par jour, pas de déplacement « trop lointain ou trop long », et puis les conseils d’usage rapport à la nourriture et au reste.

Je respecte à la lettre biensûr, cette grossesse n’a pas de prix, en espérant ne pas être en arrêt tout de suite (même si c’est ce que ma gynéco PMA m’avait prédit).

Ces petits « tracas » sont tellement insignifiants comparés aux 2 années de PMA, le temps passe finalement relativement vite et je crois fermement qu’on a fait la partie la plus stressante (c’est décidé, je suis positive, il n’arrivera rien à mon bébé, rien de ce qu’on m’annonce, il naîtra à terme, en bonne santé), alors, on commence tout juste à la vivre, cette grossesse, et à se projeter petit à petit.

Et puis, pour ne pas perdre nos bonnes habitudes, ne pas trop se laisser vivre, ne pas trop relâcher la pression, notre mariage est dans un peu plus de 4 mois maintenant.

Nous avons de/deux grands bonheurs en perspective, avec une grosse organisation d’ores et déjà pour préparer ce jour merveilleux et l’arrivée de notre enfant. ENFIN

Une immense pensée pour vous tous et toutes, je prie pour que ce miracle arrive à chacun(e) d’entre vous/nous.

Publicités

22 réflexions au sujet de « Celle au début du 4e mois »

    1. Merci ma jumelle de FIV! Moi aussi je suis contente de vous retrouver 😉
      Pour info mon utérus « DES » (ou utérus Distilbène) est un utérus qui a une forme en « T », et une cavité rétrécie…risque accru de fausse couche tardive ou prématurité si l’utérus ne grandit pas correctement où s’il contracte très tôt…
      Je peux t’envoyer un petit mail ? Des bises

      J'aime

  1. Contente que tu sortes de ton silence;.. surtout pour nous dire que votre petit bonheur évolue bien ! J’espère que tout continuera au mieux avec ce problème d’utérus et de col !! Prends bien soin de vous deux !!
    Des bises

    J'aime

  2. Contente de te lire et surtout de lire que le plus dur soit derrière vous, c’est vrai que ces 3 premiers mois sont éprouvant et comment ne le seraient ils pas?!
    Prends soin de toi, des bécots!
    Ps: c’est quoi un utérus DES?

    J'aime

  3. Je ne sais pas si etre enceinte est plus « fzcile » que d’attendre. C’est different incomparable mais à mes yeux terrifiant, angoissant… En Pma tu as peur que ça ne marche jamais et une fois enceinte tu as l’angoisse quotidienne (à chaque seconde boreal ca ne te lâche pas!!! Combien de fois me suis je reveillee en me demandant si mon bébé était toujours la?) de le perdre. Non ca n’est pas simple, oui nos parcours marquent au fer rouge l’angoisse du pire au plus profond de nos entrailles. J’espère, pour toi, pour les autres mais aussi pour moi (peut être, un jour…) qu’il est possible de « profiter » sans avoir peur. (Desolee je ne voyais pas d’autre mot pour imager….).
    Reviens nous!!! Gros bisous

    J'aime

    1. Je me dis que je suis bien suivie, que tout ira bien, qu’on interviendra au premier signe.
      A vrai dire, j’avais acheté ma robe chez une super grande marque avec un super gros prix…et ce weekend je l’ai amené dans un dépôt vente. Mais j’ai de la chance d’avoir une super couturière qui va me faire une robe pour gros ventre!

      J'aime

  4. Tu as raison de positiver. Tout va bien se passer, allez, tu as déjà fait le plus difficile. J’aime bien lire les belles histoires et malgré tous les petits tracas que tu vis, moi, entre les lignes, je vois une très belle histoire. Un mariage ET un bébé, c’est juste parfait <3. Prends soin de toi.

    J'aime

  5. Pour ton utérus, il est comme ca parce que ta mère avait pris du distilbène pendant sa grossesse ou même pas???

    En tout cas je suis contente d’avoir de tes news, et que ces nouvelles soient bonnes dans l’ensemble.
    J’espère que tu pourras quand même profiter de ton joli jour, que ta grossesse sera sans souci.

    Bisous.

    J'aime

  6. J’ai tous les « symptômes » des filles distilbène: utérus malformé, béance du col et OPK/OMF…mais je n’en suis même pas une (trop jeune pour que ma mère ait pu prendre le médoc, il était déjà interdit). C’est bizare non?
    En tout cas merci pour ton message, j’espere avoir un aussi joli mariage que le tien! Bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s